News

8 façons de réduire la cellulite

Rédigé par Elissa Catégorie: Blog

shutterstock_21424096red

La plupart d’entre nous appréhendent le maillot de bain en public, car il dévoile la cellulite sur notre ventre et nos jambes. Découvrez quels types de produits peuvent réduire son apparence.

D’où vient la cellulite?
Le manque d’activité physique et la mauvaise alimentation sont les deux principaux facteurs perçus à l’origine de la cellulite, suivis des grossesses et du stress. Mais selon les femmes, les origines de la cellulite varient : c’est avant tout lié à l’alimentation chez les femmes obèses tandis que les femmes de 45 à 50 ans l’associent plus à une période de stress. Lisez ce qui suit pour en apprendre davantage sur les principaux produits anti-cellulitiques.

1. Les «classiques»
– Le déstockage des graisses via le plus souvent la caféine (associée à des actifs qui démultiplient son action), les algues, mais aussi dérivé de cacao, théophylline, favorise la lipolyse.
– Le frein au stockage entraine la réduction de la lipogenèse.
– L’amélioration de la circulation sanguine décongestionne, désinfiltre, via des actifs végétaux et des huiles essentielles.

2. Les «chauffants» ou «cryo thermiques»
– L’idée : permettre aux consommatrices de perpétuer ou de retrouver chez elles les effets d’une cure de thalassothérapie ou de remise en forme.
– Produits qui procurent : un effet rafraîchissant : effet «glaçon» (exemples : mousses crépitantes ou produits à mettre au réfrigérateur avec usage, menthol), ou une sensation de chaleur.
– Tendance forte dans les années 80.

3. La tendance bio
– Actifs : essentiellement à base de plantes, beaucoup de textures huileuses.
– Exemples d’actifs : café vert, thé noir, cacao, pamplemousse (pour lutter contre la rétention d’eau).
– Tendance forte au début des années 2000. Rares sont les laboratoires qui effectuent des tests d’efficacité sous contrôle dermatologique.

4. Les solaires amincissants
– Concept émergent dans les années 2000 en GMS, puis en pharmacie.
– Innover et proposer des soins multibénéfices (exemple : hydratation + anti-capitons + effet bronzant (DHA).
– Offre anecdotique aujourd’hui.

5. Les concepts «performance» et «technicité»
– Les codes de la chirurgie esthétique sont exploités.
– Utilisation du faisceau laser sur les packs, les noms de produits, dans les codes couleurs.
– Forme topique, parfois avec embout et picots de massage.
– Clairement ancrée dans la tendance performance.
– Une large partie de l’offre n’existe pas.

6. Les produits nuit
– L’idée du produit nuit, en dehors du concept de chrono-programmation, est une nouveauté 2008.
– Concept : profiter de la période nocturne pour potentialiser l’activité des principaux actifs.
– Agissent essentiellement sur la lipogenèse, donc limitent le stockage des graisses.

7. La cure jour/nuit
– Ces produits suivent la chronobiologie du corps et entrainent le stockage le soir et le déstockage le matin.
– L’offre produits : cure contenant deux produits (un contenant les actifs lipolytiques à appliquer le matin et un contenant l’actif limitant le stockage à appliquer le soir).
– Posologie contraignante.
– En perte de vitesse.

8. Les produits pour homme
– L’idée : proposer aux hommes des produits topiques minceur ciblés ventre et taille.
– Actifs identiques aux produits féminins.
– Concept récent (2009) et forte communication grand public.