Quelle colle pour les extensions de cils ? | Misencil Europe

Bien choisir sa colle pour extension de cils

25 avril 2019

Depuis peu, l’extension de cils connaît une popularité de plus en plus croissante auprès des dames et des demoiselles. On peut aisément les comprendre ! Avec des extensions, le regard s’intensifie et gagne en profondeur. Aucun mascara ne peut rivaliser contre ce service personnalisé et qui permet de gagner de nombreuses minutes au lit tous les matins. Pour bon nombre de salons de manucure, la pose d’extensions est devenue un service non négligeable qu’il est impératif d’inclure dans les prestations. La formation de cette prestation rentre d’ailleurs petit à petit au cœur de certains programmes d’écoles et académie d’esthétiques. Mais pour que la clientèle reste fidèle, l’esthéticienne doit posséder en plus de sa dextérité, une colle professionnelle pour extensions de cils adaptée. Le choix n’est pas aisé compte tenu des nombreuses colles sur le marché. Mais alors, quelle colle pour extensions de cils faut-il choisir ?

Identifier la meilleure colle pour les extensions

Toutes les colles pour extensions de cils ne se valent pas. En effet, la tenue du cil dépend notamment de la qualité de la colle. Certaines sont mieux que d’autres. Une colle peut par exemple avoir un temps de séchage et de prise au cil différent. Notez toutefois que le temps de prise d’une colle peut facilement être influencé par l’air ambiant. Suivant le niveau de la technicienne, une colle ayant un temps de prise plus long est recommandé pour travailler sa rapidité. Plus l’air est humide plus le temps de durcissement est rapide. Pour une pose rapide et un résultat optimal, il est conseillé de poser les extensions de cils dans une pièce avec un taux d’humidité compris entre 30 et 55 % et où la température varie entre 21 et 24°. Les colles de la marque Misencil sont par exemple les seules au monde à avoir un temps de polymérisation complet de seulement 2 heures. Cela signifie en d’autres termes que seulement 2 heures ’après la prestation, la cliente pourra nager tranquillement ou encore se laver le visage en toute tranquillité et sans altérer la pose d’extensions de cils.

Outre le temps de prise, le prix constitue également un indicateur à observer de qualité : les colles de bonne qualité sont généralement effectivement un peu plus chères. Rappelons nous tous les jours la phrase suivante : les yeux, c’est précieux. Cet élément extrêmement important du service peut tout changer dans le résultat mais aussi dans les conséquences. Il faut compter pour un adhésif pour extensions de cils de bonne qualité souvent plus de 80 euros pour 5 ml. La marque de la colle doit également être prise en compte. Les colles de bonne qualité sont souvent produites par les marques de renom qui travaillent avec des laboratoires et des formulations permettant d’avoir une confiance aveugle avant de travailler sur une cliente qui vous fait entièrement confiance, les yeux fermés ! Enfin, le pays de provenance de la colle est aisément observable sur le flacon ou packaging de celle-ci. Cette indication est obligatoire tout comme l’inscription des informations réglementaires de ce produit en Français sur le packaging.

Quelques conseils d’utilisation et de conservation

Même la meilleure colle pour extensions de cils peut très vite se détériorer si elle est utilisée ou conservée dans de mauvaises conditions. Pour préserver l’efficacité d’une colle, voici quelques conseils :
stocker au réfrigérateur pour une stabilité impeccable de température ;
la colle ADAPT de Misencil est la seule sur le marché à ne pas se conserver au réfrigérateur dû à ses capacités de résistance inégalée

Avant d’employer une colle, lorsque celle-ci est noire, il est préférable de toujours bien secouer le récipient pour éviter aux pigments noirs de se déposer au fond. Cela n’est pas nécessaire lorsque la colle est transparente.

Dans tous les cas, à partir du moment où un adhésif pour extensions de cils est détérioré, le remplacement s’impose. Ainsi, une colle ne peut plus être utilisée lorsqu’elle prend l’aspect d’un liquide transparent avec des taches de pigments noirs par exemple. Une colle qui forme rapidement des fils malgré des conditions d’utilisation optimale doit également être remplacée. En général, après ouverture un adhésif s’il est bien conservé, peut être utilisé durant les 6 premiers mois suivant son ouverture. Nous recommandons donc pourquoi pas d’inscrire de manière visible la date d’ouverture du flacon afin de s’en souvenir.

Que faire en cas de réaction ?

Certaines personnes sont allergiques aux colles pour extensions de cils ou plus simplement aux adhésifs dans leur globalité. Il est cependant très important de faire la différence entre une allergie et une réaction. Une allergie ne peut être définie que par un spécialiste comme un médecin ou un allergologue. Une réaction peut provenir d’une étape manquée ou réalisée d’une façon non conforme de la part de la technicienne.

Généralement, les premières réactions n’apparaissent que 48 heures après la pose : les yeux brûlent tout en devenant rouges par exemple. Ces symptômes peuvent s’accompagner d’une forte démangeaison au niveau de la paupière. Une allergie, elle, interviendra dès les premières secondes lors de la prestation d’extensions de cils.
Pour éviter ces difficultés, le meilleur conseil est de suivre sans aucun manque les procédures enseignées lors des formations en extensions de cils telles qu’un parfait démaquillage, puis le nettoyage avec un shampooing pour cils, l’application d’un stabilisateur tel que le Balance 7 … À la fin de la prestation, il est primordial d’utiliser le Nanomist permettant d’éliminer les toutes dernières traces de vapeur de colle qui pourrait encore être volatiles dans la pièce et surtout au dessus des yeux de la cliente. D’autres facteurs peuvent facilement expliquer ce type de réaction : des patchs positionnés trop proches de la muqueuse de l’oeil, des points de colles trop importants sur les cils naturels ou encore une application des extensions trop proches de la paupière.

Si ce problème apparaît néanmoins, il est important que la cliente nettoie bien son oeil avec du sérum physiologique par exemple et surtout si le problème persiste, de revenir auprès de la technicienne pour évaluer si une dépose est nécessaire et bien sûr de consulter un médecin.

La pose de nouvelles extensions de cils est-elle possible pour une cliente allergique ?

Tout d’abord, à nouveau, il est très important de différencier la réaction allergique d’une réaction simple. Pour effacer tout doute sur la réaction allergique, il est possible d’appliquer une toute petite goutte de colle sur l’intérieur du bras ou derrière l’oreille de la cliente en question car la peau est très fine à ces endroits et réagissent donc très vite. Si la peau devient rouge par exemple ou gratte dès les premières secondes, il sera effectivement préférable de s’abstenir d’effectuer la prestation en extensions de cils. Sinon, et sans avis contraire de la part d’un spécialiste, il est impossible de détecter que la personne est parfaitement allergique à l’adhésif.

Il est à noter que certaines colles pour extension de cils sont plus adaptées pour les yeux sensibles. Ce type de colle contient par exemple moins de cyanoacrylate que les colles habituelles. Egalement, il est à savoir que les colles transparentes, ne contenant pas de pigments, dégagent moins de vapeur et donc sont plus adaptées.

En résumé, la prudence et le respect des procédures sont des éléments clés afin d’avoir toujours la plus grande satisfaction des clientes et un résultat impeccable à chaque application.