LES EXTENSIONS DE CILS : UNE CARRIÈRE À PART ENTIÈRE

3 décembre 2020

LES EXTENSIONS DE CILS : UNE CARRIÈRE À PART ENTIÈRE
PAR SARAH DORSAINVILLE, DIRECTRICE DE LA FORMATION POUR MISENCIL

L’industrie des extensions de cils est une jeune industrie qui compte une quinzaine d’années lorsque nous la comparons à l’industrie de l’esthétique qui elle à des siècles d’évolution. Pourtant cette industrie a eu une augmentation de 15 % des revenus et soins de cils prodigués internationalement de 2016 à 2018 (Business of Fashion, 2018). Vous comprendrez que sa rapide progression fait beaucoup de curieux et beaucoup y tentent leur chance en souhaitant tirer leur part du gâteau. Comme toutes offres et demandes, certains offrent le bas de gamme, d’autre de la haut de gamme en passant par toutes les déclinaisons de la haut de gamme au prix bas de gamme, du bas de gamme au prix haut de gamme, etc. Mais lorsque vient temps de se former, comment s’assurer de faire le bon parcours ?

MON PARCOURS

De par ma curiosité, découvrir de nouvelles aptitudes artistiques était une mission personnelle. Après m’être établi comme maquilleuse professionnelle pour les mariages, je cherchais un soin complémentaire qui occuperait mes jours de semaines plutôt libres puisque les évènements étaient davantage les weekends.

J’ai d’abord été formé en extension de cils par un collègue qui devait me laisser sa clientèle pendant son congé de maternité. Ma formation était décousue dans le temps et j’ai eu mon baptême par le feu en faisant ma première cliente, ce qui a propulsé ma passion. Pendant quelques années, j’ai essayé diverses marques de colles à tous les prix, d’extensions de cils et de gadget tous promettant être la nouvelle évolution en extension de cils. Ce n’est que lorsque j’ai joint les rangs d’une des grandes compagnies précurseurs dans l’industrie que j’ai découvert un autre univers d’information et de recherche et développement qui venaient enfin répondre à des questions que multiples produits n’arrivaient à m’offrir.

Complémentairement, je me suis mise à suivre de multiples formations afin de développer mon sens critique, de créer mon schème de connaissance et consolider mon expertise. Jumelé à mes 11 d’expériences en coaching sportif et 19 dans le domaine de la beauté, ceci m’a permis d’occuper un poste qui me permet aujourd’hui de non seulement d’enseigner et améliorer des procédures existantes d’application, mais aussi d’en créer de nouvelles afin de contribuer à l’évolution de l’industrie soit directrice de la formation chez Misencil extensions de cils.

LA PROGRESSION

Mon parcours en extensions de cils s’étale sur 9 ans. Aujourd’hui grâce à la technologie, les informations sont beaucoup plus accessibles donc plus besoin d’attendre près d’une décennie pour trouver et apprendre le meilleur de ce qui existe. Par contre, il faut tout de même être patient et cohérent.

Je m’explique. Patient, car apprendre une nouvelle compétence technique qui requiert de la dextérité prend de la dévotion à la pratique constante. Ce qu’il faut aussi savoir est qu’à aujourd’hui, il y a ce que je nommerais de trois paliers de compétences en extensions de cils soient :

1 LE CIL-À-CIL QUI EST LA BASE

2 LA TECHNIQUE VOLUME QUI REQUIERT UNE BONNE MAÎTRISE DE LA BASE

3 LA TECHNIQUE MÉGA VOLUME QUI REQUIERT UNE BONNE MAÎTRISE DU VOLUME

 

Chaque palier étant tributaire du précédent, il faut avoir la patience de maîtriser chaque palier et la cohérence de les suivre dans l’ordre avant de passer au prochain. Cette maîtrise de chaque étape peut prendre plus de 6 mois dépendant de l’habileté technique de la personne et de son éthique de pratique.

Ceci dit, attention à ceux qui prétendent pouvoir vous former sur deux paliers en 2 jours. Oui vous obtiendrez l’information, mais vous aurez assimilé plus d’information que votre dextérité technique vous permettra d’exécuter et vous risquerez de baisser les bras vite par manque de confiance. Privilégiez plutôt les formations vous offrant quelques journées de formations par paliers ainsi qu’un support technique et professionnel continue tout au long de votre carrière.

LES DIVERSES AVENUES DE CARRIÈRE

Une fois un premier palier maîtrisé, plusieurs avenues s’offrent à vous. Le rôle de technicienne, bien évidemment, peut vous permettre de gagner très bien votre vie lorsque vos tarifs sont bien établis. Conseil : Fixez vos prix en fonction de votre qualité de service et du type de clientèle que vous désirez avoir.

Depuis les dernières années, les compétitions en extensions de cils bourgeonnent à travers le monde, permettant de comparer son niveau de compétences à d’autres artistes locales ou internationales. Cette avenue permet de vous dépasser techniquement dans votre carrière, mais aussi ajoute de la notoriété à votre marque. Certaines utilisent l’exposition qu’offrent ces compétitions pour propulser leur carrière vers d’autres avenues comme la formation et la distribution de produits. Conseil : N’attendez pas d’être sûre de votre travail pour participer. Utilisez la rétroaction des juges pour vous améliorer et atteindre l’objectif de classement.

Pour devenir formatrice, il vous faudra non seulement une maîtrise de la technique, mais aussi une approche pédagogique éprouvée. Gérer l’apprentissage d’autrui requiert un amour du partage de connaissance et une capacité de modulation de sa manière d’enseigner selon l’étudiante et sa façon d’apprendre. De plus, avoir un curriculum complet homologué par Santé Canada légitimera votre approche. Conseil : Devenez apprenti d’une formatrice qui sera prête à vous partager son savoir pendant une bonne période de temps pour comprendre la dynamique.

Peu importe le parcours que vous choisirez d’emprunter, prenez le temps de maîtriser chaque étape de votre apprentissage. Plus vous bâtirez votre expérience sur des bases fortes, plus vous passerez avec aise aux prochaines étapes.

Soyez curieux ! Faites une veille constante d’artistes qui vous inspirent, non pour comparaison, mais bien comme exemple de parcours, afin de créer votre propre cheminement. N’hésitez pas à échanger avec d’autres techniciennes pour avoir le pouls de leur réalité et leur perception. Ainsi vous vous créerez un regard critique et informé sur votre industrie en tout temps et vous serez mieux outillé pour y contribuer. N’oubliez pas que vous y retirerez autant que ce que vous y aurez contribué.